⟵ Retour

Courrier : Fibre excellence

A l’initiative de Monica MICHEL, Pascale BOYER et Anne-Laure CATTELOT, plusieurs Députés saisissent Jean CASTEX afin que les services de l’État poursuivent leurs actions d’accompagnement pour la recherche de financement auprès des banques afin de permettre le redémarrage de l’usine, le paiement des salaires de ses salariés et l’accompagnement de l’entreprise dans la durée, pour ce qui concerne le projet d’investissement BIOWATT - CRE5

L’entreprise FIBRE EXCELLENCE où un mouvement social a bloqué, durant plusieurs jours, cette usine dés le lundi 21 septembre dernier, traverse un contexte économique particulièrement difficile.

Cette usine de production de pâte à papier joue un rôle important pour notre territoire, pour les 280 personnes qu’elle emploie directement et pour les plus de 3.000 emplois indirects de la filière bois, notamment l’exploitation forestière ainsi que d’autres filières qu’elle induit et qui ont besoin de ce débouché pour leur propre activité.

Elle présente également des enjeux significatifs au plan environnemental pour l’entretien des forêts du sud de la France, notamment sur les coupes d’éclaircissage et pour la lutte contre les incendies.

Sa mise à l’arrêt par un mouvement social de ses salariés a donc un impact économique très significatif sur l’activité forestière régionale, déjà durement touchée par la crise sanitaire et les filières connexes.

En effet, les entreprises de cette filière s’appuient sur cette usine de pâte à papier pour écouler leurs productions de bois de trituration ayant une faible valeur. Au-delà des problèmes économiques immédiats induits par cet arrêt, un dépôt de bilan de l’usine Fibre Excellence, qui traite plus de 1,2 MT de bois par an, entraînerait des difficultés en chaîne pour toutes les filières concernées dont la filière forestière.

Madame Agnès PANIER-RUNACHER, Ministre en charge notamment de l’Industrie, les services de l’État, que nous remercions, ont renouvelé auprès de la direction de l’entreprise et auprès des syndicats leur disponibilité pour favoriser l’émergence d’un accord autour du financement des besoins de trésorerie immédiats et celui lié aux projets d’investissement envisagés pour le site, en lien avec des créditeurs publics comme privés.

L’investissement industriel permettrait effectivement l’installation d’une nouvelle turbine sur le site de FIBRE EXCELLENCE de Tarascon qui lui permettrait de répondre aux enjeux du 21ème siècle en produisant de l’énergie « verte » conformément à son projet d’entreprise BIOWATT - CRE 5. Un tel objectif serait de nature à assurer la pérennité de cette usine.

C’est pour cela que nous saisissons Monsieur le Premier Ministre, afin que les services de l’État poursuivent leurs actions pour la recherche de financement auprès des banques, qui pourraient être adossés à un Prêt Garantie d’État pour permettre le redémarrage de l’usine et le paiement des salaires de ses employés d’une part et auprès de la CDC d’autre part, en faveur de l’accompagnement de FIBRE EXCELLENCE dans la durée, pour ce qui concerne le projet d’investissement BIOWATT - CRE5.

Cet accompagnement répondrait à ces enjeux environnementaux majeurs, pour qu’ils soient clairement identifiés et puissent trouver une réponse adaptée afin d’assurer la pérennisation de cette activité industrielle, tout en œuvrant au bien-être de la population riveraine.

Le courrier est également cosigné par les Députés : Alain PEREA, Député de l’Aude – Hervé PELLOIS, Député du Morbihan – Yannick HAURY, Député de Loire-Atlantique – Aude BONO – VANDORME, Députée de l’Aisne - Nicole DUBRÉ CHIRAT, Députée du Maine et Loire - Séverine GIPSON, Députée de l’Eure – Jean-Marc ZULESI, Député des Bouches – du – Rhône – Anthony CELLIER, Député du Gard – Mireille ROBERT, Députée de l’Aude.

Monica MICHEL
Députée des Bouches-du-Rhône
16ème circonscription


Communiqué de presse : "l'usine fibre excellence est sauvée" : Pascale Boyer est satisfaite du maintien de l'activité de la filière bois-papier
Suite à la validation par le Tribunal de commerce de Toulouse de la reprise du site industriel Fibre excellence de Tarascon et de l’annonce d’une aide à l’investissement de l’Etat et de la Caisse des dépôts, je suis s...
Libération : Pascale Boyer cosigne une tribune pour la protection des orphelins de féminicides
Il est nécessaire de garantir un accompagnement médical et psychologique à long terme pour les enfants dont la mère a été tuée par son conjoint, selon un collectif de députés.
Le Dauphiné : Treize propositions en faveur de la filière lait de montagne
Pascale Boyer, députée des Hautes-Alpes, et Jean-Pierre Vigier, député de Haute-Loire, ont présenté mercredi 21 juillet en commission des affaires économiques leur rapport d’information sur la production laitière (hor...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK