⟵ Retour

Le Dauphiné : Quatre députés marcheurs à l’Élysée pour défendre les remontées mécaniques

Ce mardi 8 décembre, veille de l’audience en Conseil d’Etat, quatre députés marcheurs de montagne ont été reçus à l’Elysée pour plaider la réouverture au plus tôt des remontées mécaniques et une visibilité sur le calendrier. Xavier Roseren et Véronique Riotton (Haute-Savoie) étaient accompagnés de Pascale Boyer (Hautes-Alpes) et du Pyrénéen Jean-Bernard Sempastous, ancien maire de la station d’Emmanuel Macron (Barèges-La Mongie). Mais ils avaient aussi Alexandre Maulin, président de Domaines skiables de France (DSF), en conseiller technique.

Membres du Conseil national de la montagne, ils ont aussi obtenu ce rendez-vous auprès du cabinet du Président pour défendre l’accompagnement du gouvernement auprès des professionnels.

Selon les parlementaires, cet échange a permis de préparer la réunion avec le Premier ministre et les professionnels de la montagne prévue ce vendredi 11 décembre. Alors que la date d’ouverture des remontées mécaniques est annoncée pour le mois de janvier, les députés ont rappelé les conséquences de cette décision. Ils ont aussi insisté sur la sécurisation des domaines skiables. Sur ce volet sensible, il a également été question de logistique et de la compensation du coût qui en découle ainsi que des responsabilités des maires et de l’état.

Enfin, la perte de chiffre d’affaires des stations mettra en péril leurs investissements initialement prévus. Les députés ont interrogé le gouvernement sur les aides qu’il envisage de mettre en place visant à ce que les acteurs économiques soient en mesure de continuer leur développement. “Il est en effet indispensable que soit prise en considération l’intégralité de l’industrie des sports d’hiver : fabricants, distributeurs, fournisseurs… La montagne française doit pouvoir continuer à investir pour rester concurrentielle avec les autres pays”, ont déclaré les députés LREM de montagne dans un communiqué.

🔗 Lire l'article sur Le Dauphiné

 


Le Dauphiné : La députée Pascale Boyer se réjouit d'une nouvelle valorisation salariale pour certains soignants
La députée des Hautes-Alpes Pascale Boyer se réjouit d’une nouvelle revalorisation salariale de 183 € pour certains soignants, qui avaient été exclus de cette hausse de salaire à la suite des décisions du Ségur d...
Pascale Boyer orateur pour la "mission flash" sur le service universel de la téléphonie fixe
J'ai été orateur pour la "mission flash" sur le service universel de la téléphonie fixe mené par ma collègue, Célia de Lavergne.Le problème d'accès au réseau téléphonique fixe est bien connu de nos territoires ruraux ...
Autonomie alimentaire et circuit court : je vais à la rencontre des serriculteurs de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur
Je suis allée à la rencontre de producteurs de fruits et légumes sous serres et j’ai également visité l’usine Richel  installée en région Provence-Alpes-Côte d’Azur. 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK