⟵ Retour

Le Dauphiné : Passagers du train de nuit “abandonnés” : la députée met la pression à la SNCF

La députée des Hautes-Alpes Pascale Boyer (LREM) a interpellé la direction Intercités de la SNCF Voyageurs sur ce qu’elle considère un “abandon” des usagers, restés à quai dans l'attente du train de nuit, faute de gare ouverte.

Après les déboires d’une trentaine de voyageurs du train de nuit Briançon-Paris à la gare d’Eygliers/Mont-Dauphin/Guillestre le soir du mardi 22 décembre, la députée des Hautes-Alpes Pascale Boyer (LREM) a interpellé la direction Intercités de la SNCF Voyageurs sur ce qu’elle considère un “abandon” des usagers.

“Le train de nuit a eu ce jour-là deux heures de retard, ce qui a obligé ce groupe de passagers composé essentiellement de familles avec enfants, à rester deux heures dans la nuit et dans le froid parce que les locaux de la gare étaient fermés” écrit la parlementaire.

“L’importance de garder les gares de la ligne Paris-Briançon ouvertes”

Et l’élue haut-alpine de rappeler “l’importance de garder les gares de la ligne Paris-Briançon ouvertes pour ne pas que les voyageurs empruntant le train de nuit se retrouvent dans la situation qu’ils ont dû subir mardi” déjà maintes fois soulignée par les élus locaux. “Malheureusement ce n’est pas la première fois, et je vous demande instamment que les locaux des gares de la ligne restent ouverts jusqu’au passage du train de nuit.”

  🔗 Lire l'article sur Le Dauphiné


Le Dauphiné : La députée Pascale Boyer se réjouit d'une nouvelle valorisation salariale pour certains soignants
La députée des Hautes-Alpes Pascale Boyer se réjouit d’une nouvelle revalorisation salariale de 183 € pour certains soignants, qui avaient été exclus de cette hausse de salaire à la suite des décisions du Ségur d...
Pascale Boyer orateur pour la "mission flash" sur le service universel de la téléphonie fixe
J'ai été orateur pour la "mission flash" sur le service universel de la téléphonie fixe mené par ma collègue, Célia de Lavergne.Le problème d'accès au réseau téléphonique fixe est bien connu de nos territoires ruraux ...
Autonomie alimentaire et circuit court : je vais à la rencontre des serriculteurs de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur
Je suis allée à la rencontre de producteurs de fruits et légumes sous serres et j’ai également visité l’usine Richel  installée en région Provence-Alpes-Côte d’Azur. 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK