⟵ Retour

Réunion sur le système de santé

Ce matin, nous, députés de la majorité, des Hautes-Alpes et des Alpes-de-Haute-Provence Pascale Boyer, Emmanuelle Fontaine-Domeizel et Joël Giraud, ont organisé une réunion sur le système de santé en lien avec la direction du Chicas, qui couvre nos deux territoires : les Alpes-de-Haute-Provence et les Hautes-Alpes.

L’intersyndicale CFDT, FO, CGT, le maire de Barcelonnette, les présidents des conseils de surveillance de Barcelonnette, Briançon, Laragne-Montéglin, Embrun et Gap ont pu partager sur le plan d’urgence de l’hôpital public.

La reprise de la dette, l’humanisation de l’hôpital public, les services psychiatriques, la T2A, le nombre de lits font partis, entres autres, des sujets abordés.

Les conditions de travail du personnel soignant et des médecins ont été au cœur des discussions.

Les patients et la continuité des soins ont été défendus de toute part.

L’aspect financier de l’hôpital public a également été mis en avant.

Des aides financières sont ainsi attribuées, au-delà des mesures nationales, à hauteur de 581 000 euros sur les établissements 04-05.

Cette somme d’argent est répartie sur les établissements de Gap-Sisteron (275 000 euros), Briançon (120 000), Laragne-Montéglin (59 000), Embrun (55 000), Barcelonnette (37 000) et Aiguilles (35 000).

Également, un 2ème volet est attribué avec 800 000 euros pour Gap-Sisteron et 450 000 pour Briançon.

Pour rappel, dans le cadre du plan urgence hôpital, 1,3 millions d’euros ont été consacrés à la réorganisation des urgences de l’hôpital de Briançon.

2 nouveaux IRM vont être installés dans les Hautes-Alpes, en complément de l’IRM qui existait déjà à l’hôpital de Gap.

Ces montants seront utilisables dès le 1er semestre 2020 pour donner un souffle d’air aux hôpitaux. Des concertations collectives sont programmées pour obtenir des retours sur les besoins nécessaires.

L’organisation des urgences de Sisteron a été abordée. Il a été réaffirmé la volonté de réouverture la nuit dès que des médecins seront recrutés, preuve en est les derniers achats de matériel via le plan d’urgences.

L’attractivité de l’hôpital reste le facteur principal de la situation actuelle.


France télévision : Coronavirus, une journée avec les soignants de l'hôpital de Gap
France Télévisions a passé une journée, vendredi 20 novembre, au sein de l'hôpital de Gap (Hautes-Alpes), où le personnel soignant est sur tous les fronts pour faire face à la deuxième vague de coronavirus.
Question à Olivia Grégoire sur le financement des Unions départementales
Mardi 17 novembre 2020, j’ai été invitée à intervenir dans le cadre du 15ème forum de l’ESS organisé par visioconférence par l’Union départemental de l’économie sociale et solidaire des Hautes-Alpes (Udess 05).
Mise à disposition de masques pour les assistants de vie employés chez un particulier employeur
La Fédération des particuliers employeurs de France (FEPEM) annonce la restauration de la distribution gratuite de masques en pharmacie d’officine pour les assistants de vie qui accompagnent des particuliers employeur...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK