Mon engagement et mon parcours

Mon engagement

Arrivée dans les Hautes-Alpes en novembre 1998, je réside à Gap depuis. Impliquée dans la vie locale et associative pendant de nombreuses années, très attachée à ce territoire, mes rencontres riches et variées avec les hauts alpins, ont façonné mon engagement politique :

- Conseillère départementale depuis février 2016 du canton de Gap-1 (centre-ville)

- Députée de la 1ère circonscription depuis juin 2017 sous la bannière de la République en Marche

Cette circonscription compte 77 communes pour un total de 77 762 habitants (chiffre INSEE 2017). Elle est composée en une communauté d’agglomération Gap-Tallard-Durance (50 025 habitants), et des communautés de communes du Buech-Devoluy, de Serres-Ponçon-Val d’Avance, et d’une partie de la communauté de commune Sisteronais-Buëch.

Ce territoire de montagne est varié dans sa géographie comme sa physionomie. Alors que la capitale des Alpes du Sud, Gap, compte plus de 40 805 habitants (chiffre INSEE 2016), une importante partie de la circonscription est rurale, chaque territoire ayant sa propre spécificité et ses enjeux.

J’ai choisi de m’investir pour le développement des activités économiques du département, la préservation de l’environnement, de la biodiversité et de la qualité de vie.

A l’Assemblée nationale, je suis membre de la commission des affaires économiques, Vice-Présidente du Groupe d’Études sur l’Élevage Pastoral. Je suis également Secrétaire du Groupe d’Études Sapeurs-Pompiers volontaires, et membre des groupes d’études :

- Chasse et territoires

- Condition animale

- Conditions d'accueil des migrants

- Discriminations et LGBTQI-phobies dans le monde

- Enjeux de la ruralité

- Montagne

- Prévention santé

- Villes moyennes

- Économie numérique de la donnée, de la connaissance et de l'intelligence artificielle

- Économie sociale et solidaire

Je suis par ailleurs Présidente du Groupe d’amitié France-Timor et Vice-Présidente du Groupe d’amitié France-Inde.

Mon parcours

Je suis née le 28 septembre 1965 à Saint Mandé (Val de Marne). Je suis mère de trois enfants.

Titulaire d'un DUT Informatique Générale à l’IUT de Paris 13, d’une licence d’administration économique et sociale à l’Université Aix-Marseille, et d’un Master « Métiers de la montagne » également de l’Université d’Aix-Marseille, j'ai notamment été cadre dans une entreprise du secteur de la télécommunication, permanente d’un parti politique, collaboratrice d’un groupe d’élus.

Je me suis engagée en politique en 2011.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK